L’AECB vous souhaite une belle et heureuse année

et vous invite à la réflexion à travers ce petit dessin !

SURPRENANT !

paysage-en-printemps-154631

Ce matin le soleil a fait son apparition, le ciel est bleu, il fait beau. Si je regarde à certains endroits de mon jardin, là où rien n’était visible il y a peu,  apparait maintenant le feuillage des bulbes de printemps. Tulipes et autres narcisses viendront  bientôt enrichir le paysage de leurs couleurs chatoyantes.

Ah le printemps, nous l’attendons tous avec une certaine impatience, n’est-ce pas ?

Avec lui, comme chaque année arrive le réveil de la nature qui m’invite à remercier, à louer  notre grand Dieu qui est à l’origine de la vie et de tout ce qui nous émerveille sur cette terre.

Il me vient à l’esprit les paroles du chant  Dieu incomparable qui disent ceci : « Dieu incomparable, grand et redoutable. Tu as placé les étoiles et tu connais leur nom. « Tu es surprenant, Seigneur »! Dieu redoutable, insaisissable, émerveillés, nous tombons à genoux et crions : « Tu es surprenant, Seigneur ! »

C’est tellement vrai, Dieu est surprenant !

Lorsqu’un certain dimanche matin, autour de l’an trente de notre ère, à Jérusalem, des femmes, disciples de Jésus se rendent au tombeau… elles découvrent que la pierre fermant la tombe est roulée et qu’à l’intérieur le corps de leur maître a disparu ! N’est-ce pas surprenant ?

Tellement surprenant, que les apôtres eux-mêmes trouvèrent leurs propos absurdes et n’y ajoutèrent pas foi. (Luc 24 : 11)

Mais Pierre après une course effréné fera quelques instants plus tard la même constatation : le tombeau est bien vide ! Lui aussi sera surpris : « Il s’en retourna très étonné de ce qui s’était passé » (Luc  24 : 12)

Pourtant ceux qui suivaient Jésus depuis plusieurs années n’auraient pas dû être surpris, écoutons ces paroles adressées aux femmes qui les premières entrèrent dans le tombeau vide : « Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n’est plus ici, mais il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous disait quand il était encore en Galilée « Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour » (Luc 10 : 5 à 7)

Peut-être sommes-nous prompts à juger les disciples incrédules devant le miracle de la résurrection mais dans notre marche avec lui nous devons aussi apprendre et croire que notre Dieu est puissant, que Jésus est vraiment ressuscité, et qu’il fait des merveilles dans nos vies et autour de nous.

 

Dans notre quotidien, là où il nous a placés, chaque jour dans notre marche par la foi il reste puissant et surprenant. Alors ne laissons pas l’incrédulité nous envahir mais au contraire plaçons toute notre confiance en Jésus  qui est vraiment ressuscité !

La foi nous transporte au-delà de la « surprise incrédule » pour nous amener à l’adoration de celui qui est : époustouflant, étonnant,  étourdissant,   exceptionnel, extraordinaire, fabuleux,  fantastique, formidable,  impressionnant ,   inimaginable,  inouï,  merveilleux,  phénoménal , prodigieux, renversant, saisissant,  sensationnel,  stupéfiant.

C’est notre Dieu révélé en Jésus son Fils bien aimé ressuscité pour toujours !

Je vous invite à l’adorer.

Didier C.

Dieu nous a fait cadeau de formidables outils, d’une conception tout à fait extraordinaire : nos mains!

“Des mains, pour quelle empreinte en 2015 ?” Ce sera le thème de notre culte du 11 janvier. Culte du 11 janvier ... Des mains, pour quelle empreinte en 2015

Nous vivrons d’abord un temps de convivialité autour d’un petit déjeuner pour ensuite entrer dans l’exploration du thème à travers des chants, des lectures bibliques…  Venez nous rejoindre pour ce temps de réflexion ensemble et avec Dieu.